Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Culture Sans Censure
  • Culture Sans Censure
  • : Devant la quantité de pièces de théâtre proposées et expositions parisiennes, ce site vous permettra de faire votre propre choix.
  • Contact

Recherche

Liens

11 novembre 2013 1 11 /11 /novembre /2013 11:22

 

La Cité de l'architecture et du patrimoine

présente

Quand l'Art Déco séduit le monde

1925-quand-l-art-deco-seduit-le-monde_xl.jpeg

Jusqu'au 17 février 2014

 


 

 

          La visite commence par une mise au point entre art nouveau et art déco. La maquette d'une maison, deux chaises et le fer forgé de balustrades permettent au visiteur de se remémorer rapidement la différence essentielle de ces deux arts. Le premier, proche de la nature, formes rondes, matériaux bruts ; le second beaucoup plus géométrique, calculé, rationnel.

Cette approche pédagogique séduisante permet au visiteur d'appréhender l'exposition confortablement.

Premier constat, la scénographie est tout simplement incroyable. Intérieurs d'appartements ou portes d'entrée reproduits, création d'un socle pour donner l'illusion au visiteur de marcher au centre de l'exposition de 1925 ou encore ces salles aménagées par pays afin de montrer l’exportation de cet art: la Cité n'a pas compté ses heures de travail, le résultat est splendide.

 

La partie sur l'Exposition internationale des arts décoratifs et industriels de 1925 est particulièrement intéressante par ses photographies, ses plans, permettant de se rendre compte de la taille de l'évènement. 1925-quand-l-art-de-co-se-duit-le-monde-123 hectares pour recevoir 21 pays, le but était en réalité de promouvoir l'industrie du luxe français, il s'agit donc d'une manifestation à vocation commerciale avant tout. Difficile d'imaginer l'ampleur de l'évènement allant de la place de la Concorde au pont de l'Alma et du rond-point des champs-Elysées aux invalides.


Les photographies exposées nous font découvrir les pavillons des Grands Magasins, comme le Primavera (construit par Henri Sauvage et Georges Wybo), mélange de fils d'or, de ciment vitrifié et d'une toiture crée par Lalique : fabuleux.

Le Pavillon des Renseignements et du Tourisme interpelle, avec son beffroi de 36 mètres.

 

Un peu plus loin, une marqueterie de Jacques-Emile Ruhlmann retiendra votre attention, tant la finesse du travail est impressionnante.(Bahut, 1920)new_bahut.jpg

 

L'autre grand intérêt de l'exposition tient en l'expansion de l'Art déco à travers le monde.

En visite à l'Exposition de 1925, le prince Asaka souhaite une villa Art déco à Pékin. Henri Rapin en collaboration avec Lalique crée en 1933 une résidence aux touches japonisantes, exportant ainsi le style en Asie.

Ruhlmann et Leleu ouvrent des succursales aux Etats-Unis, Foolot est à Londres, Henri Sajous au Brésil, le style ne connait plus de barrières.

 

Une exposition très riche, complète, extrêmement bien mise en valeur, avec un côté ludique agréable. Même les enfants ont une salle concue pour eux en fin d'exposition !

M.D

 

 

infos pratique :

 

Cité de l'Architecture et du patrimoine

Palais de Chaillot

1 , place du Trocadéro

75016 Paris

Partager cet article

Repost 0

commentaires