Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Culture Sans Censure
  • Culture Sans Censure
  • : Devant la quantité de pièces de théâtre proposées et expositions parisiennes, ce site vous permettra de faire votre propre choix.
  • Contact

Recherche

Liens

15 novembre 2013 5 15 /11 /novembre /2013 10:03

La Comédie-Française

présente

Le système Ribadier

gp1314_lesystemeribadier.jpg

Jusqu’au 5 janvier 2014

 

De Georges Feydeau

Comédiens :Martine Chevallier: Sophie, Christian Blanc: Gusman , Laurent Stocker: Thommereux, Julie Sicard: Angèle, Nicolas Lormeau: Savinet, Laurent Lafitte: Ribadier

Mise en scène:Zabou Breitman

Décors: Jean-Marc Stehlé


 

 

« Monter un Feydeau a toujours été un rêve. C’est la première fois que je crée une comédie pure, en tant que metteur en scène ou réalisatrice.......Mettre en scène les acteurs de la Comédie-Française est un vrai cadeau car ils sont, chacun à leur manière, très inventifs, et comme ils osent beaucoup, la recherche est riche et joyeuse. Ils ouvrent des perspectives infinies, ce qui oblige d’ailleurs à redoubler de vigilance pour canaliser le flux de la comédie et ne pas se laisser emporter par le courant. » Zabou Breitman

 

 

    Le rideau tombe, ovation du public et pour cause, la Comédie-Française nous offre une heure cinquante cinq de pur plaisir. Le texte de Feydeau est léger, parlant de femme trompée, d'un homme amoureux et d'un mari sur ses gardes, inventant une stratégie pour pouvoir batifoler tranquillement.  Il se servira de l'hypnose pour ne pas éveiller les soupons de sa femme. Une fois cette dernière endormie, le mari volage court à ses conquêtes. Jusqu'au jour où le système va se rouiller.

Les personnages évoluent dans un superbe décor, (de Jean-Marc Stehlé, trop vite parti) celui de la rue du Vieux-Colombier tournant sur lui-même pour faire apparaître un intérieur bourgeois aux détails raffinés. Il n'y a aucun petit rôle dans cette pièce, la Bonne Sophie (Martine Chevallier) et le cocher Gusman (Christian Blanc) sont aussi importants que le couple Angèle-Ribadier (Julie Sicard/Laurent Lafitte) ou l'ami Thommereux (Laurent Stocker) revenu d'un long voyage pour espérer récupérer Angèle. Voilà aussi pourquoi la pièce fonctionne aussi bien, rien n'est mis de côté, chaque personnage est étudié, pensé minutieusement. Pour une première à la Comédie-Française, c'est une véritable réussite due à cette mise en scène fluide, contemporaine, réfléchie.

Quand aux comédiens, Julie Sicard est superbe en femme jalouse, Laurent Lafitte drôle en homme roublard mais vite débordé et Laurent Stocker apporte une folie supplémentaire à cette pièce qui n'en manque déjà pas.

Difficile d'imaginer que ce texte burlesque a été représentée pour la première fois en novembre 1892 (sur la scène du théâtre du Palais-Royal). Une année très productive pour l'auteur puisqu’il écrira tour à tour Champignol malgré lui, Monsieur Chasse et Le système Ribadier.

121 ans plus tard, les situations imaginées par Feydeau nous font toujours autant rire.

Le talent au texte bien sûr, mais pas de théâtre sans son équipe pour la servir.

Une vraie réussite.

 

M.D

 

Infos pratiques :

Théâtre du Vieux-Colombier

21 rue du Vieux-Colombier

75006 Paris

mardi à 19h, du mercredi au samedi à 20h, dimanche à 16h, relâche lundi

Prix des places

de 9 à 31 euros

Partager cet article

Repost 0
Published by Culture Sans Censure - dans Lever de rideau - Contemporains
commenter cet article

commentaires